Si certains aliments peuvent aider à combattre le risque de caillots sanguins ou thromboses, il en va de même pour les plantes qui, consommées en tisanes, peuvent avoir un rôle protecteur pour les vaisseaux sanguins ou activateurs de la circulation sanguine.

Parmi elles, la vigne rouge, consommée dès le XVe siècle avant J-C, est certainement la plus connue. Combinée à d’autres plantes aux vertus reconnues, elle entre dans la composition de nombreuses recettes aux effets veinotoniques.

La recette de la tisane veinotonique

Cette recette, qui permet d’activer la circulation pour, par exemple, soulager une crise hémorroïdaire, est conseillée par Danièle Festy, pharmacienne spécialiste de la phytothérapie et de l’aromathérapie :

– ⅓ de menthe

– ⅔ de vigne rouge

– 1 goutte d’huile essentielle de cyprès

– Miel

Mélanger les plantes dans un bocal. Verser 2 cuillerées à café du mélange dans 25 cl d’eau bouillante. Couvrir. Laisser infuser 10 minutes.

Filtrer. Ajouter dans la tasse ¼ de c. à café de miel additionnée d’1 goutte d’huile essentielle de cyprès.

Posologie : 3 tasses par jour pendant 4 à 5 jours.

Recette de la tisane anti-jambes lourdes

– 1 c. à soupe de vigne rouge

– 1 c. à soupe de petit-houx

– 1 c. à soupe de noisetier

– 1 c. à soupe d’hamamélis

Plonger les plantes dans 1 litre d’eau froide. Porter à ébullition. Laisser bouillir 2 minutes. Retirer la préparation du feu. Couvrir. Laisser infuser 10 minutes avant de filtrer.

Posologie : boire tout au long de la journée. Cesser d’en boire 4 heures avant de vous coucher car le corps n’élimine plus l’eau la nuit, lorsqu’il est inactif.

Une recette de Michel Pierre et Caroline Gayet auteurs du livre Ma bible de l’herboristerie.

La vigne rouge © Getty Images/iStockphoto

L’hamamélis © Getty Images

Le marronnier d’Inde © Getty Images/EyeEm

Le petit-houx © Getty Images/iStockphoto

Le cassis © Getty Images

The post Circulation sanguine : les plantes à favoriser pour éviter les caillots sanguins first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu