Vous avez probablement déjà reçu de votre caisse de retraite principale, par courrier ou par courriel, un document d’information générale, et peut-être même un ou plusieurs relevé(s) de situation individuelle. Sachez qu’il vous est possible de solliciter un entretien individuel afin d’obtenir davantage d’informations ou d’effectuer par vous-même des simulations.

Les dispositifs d’information

L’information des actifs au sujet de leur retraite a fait de très gros progrès depuis dix ans. Ce qui permet de préparer le passage à cette étape importante de la vie avec davantage de sérénité.

À PARTIR DE 2 TRIMESTRES : L’INFORMATION GÉNÉRALE

Dès lors que tout actif a validé au moins deux trimestres de retraite dans n’importe quel régime obligatoire, sa caisse principale doit lui délivrer un premier document d’information générale, par courrier ou par mail, dans l’année qui suit.

– Une présentation générale du système de retraite par répartition, des règles d’acquisition de droits à la retraite et de calcul des pensions.

– Une information sur les effets du travail à temps partiel et de certains événements (chômage, périodes d’inactivité…) ou choix (expatriation…) susceptibles d’affecter la carrière.

À PARTIR DE 35 ANS : LA SITUATION INDIVIDUELLE

C’est à cet âge qu’arrive le premier relevé de situation individuelle, automatiquement, par courrier électronique ou postal. Il sera suivi d’autres envois automatiques à 40 ans, à 45 ans et à 50 ans. Il s’agit d’un bilan provisoire – à consulter, vérifier et archiver avec les justificatifs de travail – qui comprend des détails importants.

– Les trimestres cotisés pour la retraite de base, tous régimes confondus.

– Les points acquis pour la retraite complémentaire.

– Le détail de vos différents régimes, pour chaque année de carrière, avec les revenus entraînant paiement de cotisations.

À ce stade, il est déjà essentiel de vérifier l’exactitude des informations, car c’est sur cette base que sont définies les conditions de départ telles que l’âge et le montant de votre future pension. Si vous n’êtes pas d’accord ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter votre caisse, elle dispose d’un service dédié et a tout intérêt à corriger le plus tôt possible les erreurs. Toutes les coordonnées figurent sur le relevé.

À noter : Certains trimestres – périodes passées à l’étranger, maternité ou service militaire, par exemple –n’apparaissent pas sur le relevé de situation individuelle, mais figurent sur votre relevé de carrière. Vous pouvez demander à recevoir ce document à partir de 55 ans.

À PARTIR DE 45 ANS : L’ENTRETIEN INDIVIDUEL

À partir de 45 ans, ceux qui s’inquiètent déjà de leur retraite peuvent solliciter un entretien individuel d’information auprès de leur caisse de retraite principale ou complémentaire pour faire le point, en direct ou par téléphone, sur tous les aspects importants de leur future retraite.

– Les droits acquis dans différents régimes de retraite.

– Les perspectives d’évolution, compte tenu des choix et des aléas de carrière : chômage, temps partiel, maladie, maternité, formation, expatriation.

– Le montant estimé de la future pension au moment de l’âge légal de départ en retraite et de l’âge de la retraite à taux plein automatique.

– Les dispositifs permettant d’améliorer la pension.

– Les possibilités de cumul emploi-retraite.

À QUI LE DEMANDER ?

Vous pouvez contacter par téléphone, courrier ou mail… l’un des régimes de retraite, de base ou complémentaire, auprès duquel vous avez acquis vos droits.

Pour les connaître, vous pouvez utiliser le service « Mes régimes de retraite » du site Info Retraite.

À PARTIR DE 55 ANS : L’ESTIMATION INDICATIVE GLOBALE

Tous les actifs reçoivent vers 55 ans une estimation indicative globale de leurs retraites, par courrier ou courriel. Elle récapitule le montant de chacune des retraites, principales et complémentaires acquises depuis le début de la carrière, estimé en fonction de l’âge.

– À l’âge légal de départ à la retraite.

– À l’âge auquel l’actif aura rempli les conditions pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

– À l’âge du taux plein automatique ou, s’il est plus élevé, à l’âge atteint l’année où est établie l’estimation.

Une nouvelle estimation indicative globale est adressée tous les cinq ans, jusqu’au départ à la retraite.

Les simulateurs

On trouve sur Internet des outils de projection très efficaces. Récemment mis en ligne, les simulateurs du très officiel site Info Retraite apparaissent comme les plus performants.

Si vous tapez “Simulateur retraite” dans un moteur de recherche, vous verrez que vous aurez l’embarras du choix.

Banques, courtiers, assureurs, plateformes de conseils, syndicats et sites d’organismes officiels… Tous, ou presque, proposent des outils d’estimation de pension de retraite, dont beaucoup se limitent à de simples calculettes permettant d’”hameçonner” des clients. La plupart nécessitent une saisie manuelle des informations de carrière, ce qui peut être chronophage pour les personnes ayant exercé plusieurs activités, d’autant plus que la fiabilité des estimations reste souvent assez faible. Méfiance donc !

PRIVILÉGIEZ DES SERVICES DÉNUÉS D’ARRIÈRE-PENSÉE MERCANTILE

Édités par le Groupement d’intérêt public Union retraite, les simulateurs accessibles sur le site Info Retraite méritent une attention particulière pour plusieurs raisons : simples d’usage, ils prennent en compte l’ensemble des caractéristiques de votre carrière (retraites de base et complémentaire(s)…) et des situations individuelles préenregistrées.

Ils délivrent des indications crédibles et très précises. Deux outils se révèlent être particulièrement pratiques : Mon estimation retraite, d’une part, et le simulateur M@rel, d’autre part.

Bon à savoir : Les simulations, effectuées sur les bases de la législation actuelle, sont pertinentes uniquement à l’instant où elles sont réalisées. La réforme des retraites à venir est susceptible de modifier les conditions de calcul et de rendre ces évaluations obsolètes.

MON ESTIMATION RETRAITE

Pour qui ? Actifs de plus de 55 ans.

Pour quoi ? Pour connaître ses droits accumulés et les montants estimés de la pension en fonction de l’âge de départ.

Comment se connecter ? Depuis votre espace personnel sur info-retraite.fr, rubrique « Mes simulations ».

En un clic, vous obtenez une estimation indicative dans un document PDF qui liste les montants des pensions (base et complémentaire) ainsi que les versements uniques (dans le cas d’une pension d’un faible montant, versé sous la forme d’un capital) selon l’âge du départ à la retraite. Ce simulateur « Estimation retraite » est accessible à partir de l’âge de 55 ans, mais, dès 45 ans, vous pouvez vous y connecter pour affiner l’analyse en fonction de vos prévisions d’évolution de carrière (favorable, moyenne…). Une estimation simple, rapide et imprimable.

LE SIMULATEUR M@REL

Pour qui ? Tous les actifs.

Pour quoi ? Pour étudier différents scénarios à partir des données de carrière.

Comment se connecter ? Depuis la page d’accueil de votre espace personnel sur info-retraite.fr dans le texte de présentation (paragraphe consacré à M@rel) cliquez sur « Simuler ma retraite » puis « Accéder au simulateur ». Si le texte de présentation est absent : cliquez sur « Mes simulations », sous-menu « estimer ma retraite » puis, en bas de page, cliquez sur le dernier lien « Simuler ma retraite ».

Rapide, convivial et interactif, ce simulateur prend en compte l’ensemble des données collectées par le service Info Retraite (carrière, cotisations aux différents régimes…) et les informations personnelles que vous fournissez au moment de votre connexion à l’outil : situation familiale, enfants, revenus actuels…

Après validation de ces éléments, un tableau de bord vous présente de manière très claire les pensions mensuelles estimées selon l’âge de départ à la retraite. Vous pouvez ensuite affiner ces estimations en fonction de vos prévisions d’évolution de vos revenus et en ajoutant des périodes passées non enregistrées sur Info Retraite.

À savoir : ces corrections ne seront pas transmises à vos régimes de retraite, elles sont utilisées uniquement par le simulateur. Si vous constatez des manques, il vous faudra contacter la caisse concernée.

En validant ces informations, vous obtenez à l’écran un récapitulatif détaillé de votre situation actuelle et une projection de votre pension mensuelle estimée en euros brut et la composition de votre retraite (part de chacune des caisses).

Vous pouvez effectuer plusieurs simulations en établissant différents scénarios (revenus en hausse ou en baisse, expatriation, nouvel enfant…) puis les comparer pour comprendre les impacts des différents changements. Vraiment très instructif !

SIMULEZ EN MOBILITÉ…

Le Gip Union Retraite vient de lancer la déclinaison mobile de ses services accessibles sur Info Retraite.

Gratuite et disponible sous Android et iOS (Apple), cette application pour smartphone permet notamment d’accéder au simulateur de calcul de votre future pension. Moins riche en ressources que le site web, cette appli n’en reste pas moins très simple d’usage et, selon l’Union Retraite, elle est appelée à se développer.

The post Retraite : comment estimer sa pension ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu