Dans un message urgent, la direction générale de la Santé a donné de nouvelles directives concernant la vaccination contre le Covid-19 dimanche dernier. Parmi elles, la nécessité d’une troisième dose de vaccin à ARN messager (soit PfizerBioNTech ou Moderna) pour les personnes immunodéprimées, soit :

– Les transplantés d’organes

– Les transplantés récents de moelle osseuse

– Les patients dialysés

– Les patients atteints de maladies auto-immunes sous traitement immunosuppresseur fort

La DGS précise que la troisième injection doit intervenir 4 semaines au moins après la deuxième dose, ou dès que possible pour les personnes qui auraient déjà dépassé ce délai”.

D’autres patients pourraient également être concernés tels que les “insuffisants rénaux chroniques non dialysés, les patients atteints de cancers et les patients atteints de maladies auto-immunes sous d’autres traitements immunosuppresseurs”.

La vaccination à deux doses pas assez efficace pour les patients immunodéprimés

Cette décision a été prise après une étude concluant que la vaccination est moins efficace chez certains patients dont le système immunitaire est affaibli. “Seuls 45 % des patients immunodéprimés présentent des anticorps après la deuxième dose, selon des résultats qui devraient être publiés sous peu” rapporte Le Monde. Le quotidien indique également que la Société francophone de transplantation a déploré 33 cas de personnes infectées par le Covid-19 dont huit hospitalisations et trois décès chez des patients vaccinés avec deux doses.

The post Vaccin anti-Covid : qui doit recevoir une 3e dose ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu