BAR À SALADES

Dans quel pot ? Une jardinière de 60 cm de long. A titre de comparaison, elle ne pourrait contenir que trois laitues pommées.

Quelles plantes ? Roquette, chou Mizuna, chou de Chine, moutarde japonaise, laitue à couper, épinard, chicorée… Vous trouverez des sachets séparés ou associant plusieurs variétés (mesclun) : lisez bien la composition.Comment faire ? Semez les graines ensemble sans trop serrer sur le terreau de la jardinière. N’utilisez qu’une partie du sachet. Couvrez d’une légère couche de terreau, tassez avec un objet plat, puis arrosez en pluie fine.Culture : dès qu’elles atteignent 15 cm, coupez les jeunes pousses avec des ciseaux, mais pas trop ras, pour qu’elles puissent repousser. En arrosant régulièrement, vous ferez jusqu’à trois récoltes dans l’été.

Notre conseil : certaines graines sont conditionnées au bon espacement en rubans ou en tapis prêts à semer.

RADIS ET CAROTTES ASSOCIÉS

Dans quel pot ? Une jardinière de 15 à 20 cm de profondeur environ.Quelles plantes ? Il faut des carottes courtes, de type ‘Marché de Paris’, ‘Touchon’, ‘Burpees Short N Sweet’, ‘Adelaïde’ et des petits radis ronds, comme les ‘De Cézanne’, ‘Rudi’, ‘Cerise’…Comment faire ? Les graines de radis sont assez grosses pour être semées une à une en les espaçant de 2 à 3 cm sur toute la surface. Versez les graines de carottes dans une coupelle ou un semoir, car elles sont très fines. Semez de toutes petites quantités entre les radis.Culture : les radis ont des feuilles larges, celles des carottes sont très fines. Les premiers germent et poussent vite. Récoltez-les dès qu’ils atteignent 2 cm de diamètre, cela libérera de la place pour les carottes. Pour se développer, celles-ci doivent être espacées de 5 cm au moins. Si ce n’est pas le cas, arrachez délicatement le surplus.

Notre conseil : avec deux sachets, vous ferez plusieurs semis. Refermez-les soigneusement et conservez-les au sec.

TOUT EN PLACE POUR LA TOMATE

Dans quel pot ? Dans une jardinière ou une suspension, comptez 30 cm de diamètre et autant de profondeur pour un plant à faire grimper ou deux à trois plants nains, qui pourront retomber sur 30 à 40 cm.Quelles plantes ? Si cela vous est possible, associez plusieurs coloris. Ceux à petits fruits de type cerise ou cocktail sont plus faciles à réussir et se révèlent productifs tout l’été.Comment faire ? Les tomates à tuteurer ont besoin d’un support vertical (un treillis fixé au mur) ou horizontal (la rambarde du balcon), plus stable que des tuteurs plantés dans le terreau souple du pot.Culture : laissé libre, un plant de tomate indéterminé est exubérant, ramifié en tous sens. Pour mieux le contrôler, conservez la tige principale et deux ou trois ramifications. Supprimez les autres dès qu’elles se forment en les pinçant entre les ongles du pouce et de l’index.

Notre conseil : en augmentant la taille du bac, associez à la tomate du basilic pour l’arôme et des œillets d’Inde pour la couleur. Comme la tomate, vous pouvez cultiver un plant de concombre à fruits miniatures comme ‘Mini Munch’, plus facile à réussir que les courges ou les courgettes.

LES BONS RÉFLEXES

Achetez à l’avance vos graines et plants, mais n’exposez pas trop tôt les plus frileux (tomates, poivrons, haricots) sans bien les protéger.

Choisir un terreau riche : préférez un terreau utilisable en agriculture biologique et ajoutez-lui un engrais organique potager, en granulés. En été, vous pouvez arroser les légumes gourmands (tomate, poivron, concombre) en additionnant l’eau d’un engrais liquide bio.Semer en jardinière : remplissez la jardinière de terreau, tassez légèrement jusqu’à 2 cm du bord pour obtenir une surface lisse. Ne semez pas directement avec le sachet, mais du bout des doigts ou à l’aide d’un semoir manuel : il faut éviter une trop forte densité de graines qui oblige ensuite à supprimer des plants (éclaircissage). Cependant, n’hésitez pas à le faire si c’est nécessaire.Transplanter des plants : ils sont vendus en godets. Une fois le bac rempli de terreau, tassez moyennement.Utiliser un trans-plantoir : plantez-le verticalement jusqu’à la garde, tirez vers vous pour dégager un trou. Placez-y le plant. Repoussez l’outil vers lui pour tasser la terre et retirez-le. A l’exception des tomates, dont il faut enterrer la tige jusqu’aux premières feuilles, les autres mottes doivent affleurer en surface.

Cet article a été publié dans le magazine Nous Deux numéro 3850 du 13 au 19 avril 2021.

La tomate © Getty Images/Johner RF

Les salades © Getty Images/iStockphoto

Radis et carottes © Getty Images

The post Un potager au balcon : ce que vous pouvez planter en pot first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu