Reculer l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans pour favoriser un rebond de la croissance ? C’est le plan du gouvernement comme l’a révélé Le Monde ce mercredi.

Reculer l’âge légal à 64 ans pour alléger le budget

D’après les informations du quotidien, cette piste, bien que “politiquement explosive […] ne semble désormais plus taboue”. La crise sanitaire ayant entraîné une crise économique, le système de retraites pèse de plus en plus lourd dans le budget de l’Etat (14,7% du PIB en 2020 selon le dernier rapport Conseil d’orientation des retraites).

Le recul de l’âge légal semble être l’hypothèse privilégiée car simple à élaborer. De 62 ans, elle pourrait passer à 64 ans. Une décision qui pourrait être prise cet été et “pourrait rapporter à terme jusqu’à une vingtaine de milliards d’euros [d’économies par an]” affirme une source anonyme au quotidien.

L’augmentation de la durée de cotisation également envisagée

Une autre solution pourrait également être envisagée, celle de l’augmentation de la durée de cotisation nécessaire afin d’obtenir une pension à taux plein. Si son augmentation progressive est déjà prévue d’ici 2035 pour passer à 43 ans pour les personnes nées à partir de 1973, le calendrier pourrait être accéléré pour appliquer cette mesure aux personnes nées en 1964 afin de permettre une économise de 3,9 milliards d’euros dès 2027.

Repousser l’âge de départ pour éviter d’augmenter les impôts

A un an de la présidentielle, l’exécutif semble dorénavant vouloir remettre la redoutée réforme des retraites sur la table. “Je ne pense pas que la réforme qui était initialement envisagée puisse être reprise en l’état” a affirmé Emmanuel Macron lors d’un déplacement dans le Lot au début du mois ajoutant que “rien n’est exclu” et qu’il aurait des “décisions difficiles à prendre” durant cette dernière année de quinquennat.

“Si le thème de la dette s’impose dans la campagne présidentielle, repousser l’âge de départ à la retraite peut permettre au gouvernement de crédibiliser le fait qu’il n’aura pas à augmenter les impôts, ni à toucher aux autres dépenses en matière d’éducation et de santé, pour réduire la dépense publique” commente Philippe Martin, le président du Conseil d’analyse économique.

Un choix politique qui peut s’avérer risqué. “64 ans, ce serait la guerre !” prévient un haut gradé syndical au Monde.

The post Retraite : vers un recul de l’âge légal à 64 ans ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu