Envie de passer votre retraite au soleil ? Le dispositif fiscal mis en place par la Grèce depuis l’été 2020 pourrait vous décider à sauter le pas. La loi votée par le pays prévoit en effet un taux d’imposition réduit à 7% pour les retraités étrangers.

Les conditions de l’avantage fiscal des retraités étrangers vivant en Grèce

Valable pendant 15 ans, cet avantage fiscal comporte deux conditions : devenir résident fiscal grec et ne pas l’avoir été cinq des six dernières années. Le bénéficiaire doit également venir d’un pays ayant signé une convention fiscale avec la Grèce, ce qui est le cas de la France.

Une vie moins chère pour des résidents bienvenus après la crise

Si le Portugal était considéré jusqu’alors comme l’eldorado des retraités français, le pays a supprimé en mars dernier l’avantage fiscal accordé aux retraités étrangers qui rendait leurs pensions non imposables pendant 10 ans. La Grèce pourrait désormais prendre sa place, le pays ayant désespérément besoin des revenus que pourraient apporter ces nouveaux résidents après la crise économique de 2008. “On a eu 10 ans d’une crise économique très violente, avec une explosion de la pauvreté. Alors, ces nouveaux revenus sont particulièrement les bienvenus” explique Elena Panaritis, économiste et ancienne députée grecque sur TF1.

Autre avantage : le coût de la vie et de l’immobilier sont nettement plus bas qu’en France. Comptez environ -30% pour le coût de la vie et 2000 euros le mètre carré en moyenne pour un achat immobilier à Athènes.

The post Grèce : le nouveau paradis fiscal des retraités ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu